Comment fabriquer un four solaire facilement ?

À l’image de son équivalent traditionnel, le four solaire génère et concentre de la chaleur dans un espace restreint. La cuisson ainsi que le chauffage des aliments et de l’eau résument ses fonctions premières. Le mode de cuisson ne provoque aucun impact environnemental et utilise une source d’énergie inépuisable. Le système se décline en deux modèles : le parabolique et le fermé en boîte. Découvrez les démarches pour fabriquer un four solaire facile.

Étape 1 : le montage des cadres du four solaire

Le cadre vitré, le cadre supérieur et le cadre plancher sont l’ossature du dispositif. Leur construction requiert un minimum de connaissance en bricolage.

Les outils indispensables pour fabriquer votre four solaire facile

La conception du cadre à vitre implique :

  • un verre d’une épaisseur de 3 à 4 mm et de 45 X 55 cm de dimensions ;
  • une planche de 27 mm d’épaisseur ;
  • une scie ;
  • des vis ;
  • du tissu long et fin.

Voici un exemple de scie :

Le cadre supérieur et le cadre plancher demandent :

  • des planchettes de 20 mm d’épaisseur et de 5 cm de large ;
  • une planchette de 6 cm de large ;
  • des vis ;

Configurez le cadre vitré avant de vous attaquer au cadre supérieur et au cadre plancher.

La fabrication du cadre vitré

Prenez la planche ainsi que la scie et réglez sa profondeur à 7,5 mm. Traversez la lame de la scie sur l’épaisseur de la planche afin d’y creuser la rainure. Puis découpez la planche de sorte à obtenir 7,5 mm d’épaisseur. Répétez l’opération à 4 reprises et obtenez 4 lattes destinées à l’encadrement du verre.

Coupez le tissu à la longueur des lattes. Son rôle consiste à séparer la latte et le verre et ainsi compenser les espaces vides. Enfoncez chaque tissu dans les rainures des lattes avant de déposer le verre. Unissez les lattes aux 4 côtés de la vitre.

Les conceptions du cadre supérieur et du cadre plancher

Le cadre supérieur sera l’ouverture du four écologique. En matière de dimension, ajoutez 3 cm de plus en hauteur par rapport au cadre vitré.

Sélectionnez 4 planchettes et assemblez-les. Vissez bien droit afin d’atteindre l’épaisseur des bois et ainsi d’éviter leur éclatement.

Le cadre plancher affiche une longueur de 20 % inférieure à celle du cadre plancher. Ôtez donc 10 à 10,5 cm. Formez le cadre et fixez au milieu 2 planches qui consolideront la structure.

Four solaire, indispensable et pas cher : le tuto

L’assemblage des cadres du four solaire

Sur un côté du cadre plancher, joignez un liteau d’une longueur de 45 cm, une valeur égale à la largeur du cadre vitré.

Retirez 2 cm en pente du sommet.

Fixez sur le liteau 2 bouts de bois : un large et un carré. Le carré se positionne sur le haut, tandis que le large traverse le liteau.

Disposez un autre liteau accompagné de ses planches sur le deuxième côté du cadre plancher.

Sur les côtés restants, installez deux assauts de 15 cm de long, soit le tiers de la longueur des liteaux.

Inclinez leur fixation légèrement vers l’extérieur avant de visser le cadre supérieur sur le dessus.

Étape 2 : le revêtement du four solaire

Après avoir achevé la moitié de l’opération, place à la seconde partie : l’habillage du four solaire. Elle comprend la construction du caisson, l’enveloppement et la finition.

Les outils indispensables

Pour faire le caisson, munissez-vous de :

  • une longue tôle plane ;
  • longues tiges de bois ;
  • un long carton ;
  • vis.

L’enveloppement du four requiert :

  • une longue toile de store ou de tente ;
  • de la laine ;
  • une agrafeuse ;
  • plusieurs tiges de bois ;
  • des clous.

La partie fixation nécessite :

  • 2 charnières ;
  • des joints de vitres ;
  • 2 poignées ;
  • des vis ;
  • la fermeture du cadre vitré ;
  • une ficelle solide.

Libre à vous de rassembler des matériaux de seconde main ou d’en acheter de nouveaux.

planches en bois pour faire four solaire facile

La conception du caisson

Découpez la tôle suivant les dimensions du plancher.

Puis, déposez-la sur le cadre plancher. Coupez 2 tiges de bois en fonction de la longueur des planchers et fixez-les sur les 2 côtés.

Sur la hauteur des murs, immobilisez au moyen de 2 vis une tige de bois.

Découpez le carton et modelez-le suivant les dimensions ainsi que la structure des murs. Le modèle reprendra les formes intérieures du caisson.

Utilisez ce patron pour découper la tôle.

Déposez les tôles découpées sur un plan plat et percez des trous qui accueilleront les clous de fixation.

Placez-les sur chaque mur et clouez-les.

L’enveloppement du four solaire

Installez et agrafez le sommet de la toile sur le haut du cadre. Clouez une tige de bois sur la hauteur qui fortifiera la structure.

Avant d’habiller les côtés de toile, rembourrez-les de laines en guise de moyen d’isolation. Puis, recouvrez les murs et solidifiez l’ensemble avec des tiges de bois. Arrivé au dernier côté, effectuez quelques pliages de la toile. Au besoin, supprimez l’excédent qui ne peut se coller au cadre. En dessous, rajoutez 2 tiges de bois qui renforceront la partie inférieure du four.

La fixation du cadre vitré

Clouez les joints de vitres de chaque côté de la surface. Sur un plan plat, entreposez le cadre vitré et ajustez les 2 charnières en partant de 10 cm de chaque côté. Mettez la vitre cadrée sur le four et immobilisez-la en même temps que les charnières.

Apposez les 2 poignées qui faciliteront le transport du four et stabilisez la fermeture du vitrage. Attachez la ficelle sur le cadre vitré ainsi que sur le mur. Lors de l’ouverture, la corde conserve la liaison entre la vitre et le four tout en limitant les mouvements de celle-ci.

En option, rattachez un réflecteur en tôle fin sur le sommet. Il accentue l’apport en lumière solaire, augmente la chaleur et protège le dispositif des menaces externes.

Découvrez la SOLUTION CLE EN MAIN pour être prêt en cas d’effondrement économique :

Se préparer avant l'effondrement économique